Le bâtiment de 50 000 mètres carrés, situé à Calgary, renfermera des salles de concerts modulables, des salles d’exposition et plus de 2000 instruments.

Calgary s’apprête à devenir l’improbable capitale du son du Canada. La plus grande métropole de l’Alberta, connue jusque-là pour son immense concours annuel de rodéo, vient d’accueillir le Studio Bell, un gigantesque musée entièrement dédié à la musique, dans lequel a emménagé le National Music Center. Construit par le cabinet d’architectes Allied Works Architecture, spécialisé dans la conception de lieux culturels, l’édifice est une ode à l’acoustique et se distingue par son pont aérien et sa façade en terre cuite, qui tranchent avec la skyline de la ville.

À l’intérieur, les 50 000 mètres carrés du bâtiment sont répartis en neuf espaces modulables : une salle de spectacle de 300 places, une salle de radio, un musée, des studios d’enregistrement, des espaces de création et des salles de cours. La salle de concert, conçue autour de l’idée de modularité, peut modifier son acoustique en fonction des concerts grâce à des panneaux amovibles. Le musée, quant à lui, présente plus de 2000 instruments… desquels tous les visiteurs peuvent jouer durant la visite. En tout, le Studio Bell aura nécessité près de 7 ans de travaux. Mais le résultat est à la hauteur des attentes, comme l’explique le Calgary Herald lors d’une visite guidée. Au Canada, la musique a désormais son écrin.